Deux nouvelles images : la première est un photomontage réalisé pour un challenge sur Flickr, l’arrière-plan étant imposé. J’y ai ajouté pour le haut l’entrée d’une grotte en ombre chinoise, ainsi que quelques papillons pris sur stickpng.com, et surtout la photo réinterprétée  d’une oeuvre de Martine Cassar, céramiste installée à Saint-Rémy, dans les Vosges, qu’elle m’a aimablement autorisé à utiliser.

La deuxième, « eyegasmic peacock », a elle aussi été réalisée pour un concours sur Flickr. Elles sont à voir toutes les deux dans l’atelier .

 

 

Dijon au 2 rue du temple : un extraordinaire édifice à voir by night et en couleur dans cityscape, ou en noir et blanc, le matin, dans l’atelier

A voir aussi, dans street photography, une certaine vision de la liberté :

Que viva la libertad !

 

 

Les couleurs d’automne, avec deux images de Saint-Dié-des-Vosges… Le massif de l’Ormont, au-dessus de chez moi, travaillé à l’huile et à voir dans l’atelier, et un tétras et un lynx sur le mur de l’ancienne médiathèque, pour une scène automnale (dans cityscape et dans street art).

Couleurs automnales ausssi pour cette nouvelle version minimaliste de la tourbière du Lispach, à voir dans landscape

Harry Potter s’invite également, Halloween oblige : une cabane WC de jardin faisant office de chemin de traverse, photomontage en noir et blanc (dans l’atelier).

Et un retirage : la skyline de Manhattan vue de Dumbo au coucher du soleil, sur la page NYC

 

 

Paréidolies : cette propension à voir des visages ou des formes humaines partout…

Une série pour laquelle j’ai recherché chaque fois le traitement adapté, celui qui fera ressortir au mieux les formes suggérées : le géant dans la pierre, les racines-sorcière de silva obscura, les silhouettes bien humaines des faux de Verzy, ou ces taches sur le mur, qui composent un visage plus vrai que nature…

à voir ici :

wake up, stand up (les faux de Verzy)

 

dans les brumes d’octobre… La feigne du Lispach, 2019 : un paysage en nuances de brun à voir dans landscape, et une version… moins nuancée,  dans l’atelier.

A voir aussi, dans l’atelier, un loup déguisé en mouton (image réalisée pour un concours à thème sur Flickr), et Space oddity, escalier roulant du métro de Stockholm transformé en station orbitale.

Crédit : Sharon Ang, Christel & anonymous sur Pixabay pour les moutons, le pré et le loup

 

Nouveautés de septembre : Bouxwiller et Graufthal, encore, un chevreuil intrigué au pied du Climont (col d’Urbeis, 67), et la colère d’Asmodée, un photomontage à partir de « vieilles » photos  : une chapelle de Berck en ombre chinoise et une gargouille du Lonja de la seda à Valence, en Espagne.

C’est dans cityscape, landscape et l’atelier…

 

Suite de la série alsaco-mosellane, avec trois images très « artwork » : Graufthal, un intérieur troglodytique comme vu par un peintre flamand, l’ancien tunnel du canal de la Marne au Rhin à Artzviller (photomontage un rien ésotérique), et une rue de Bouxwiller où j’ai placé une passante… japonaise croisée sur un trottoir de Stockholm ! A voir dans l’atelier, donc, et dans cityscape…

 

Meneham, village d’autrefois dans le Finistère, pour deux photos bretonnes supplémentaires, et le début d’une série alsaco-mosellane : la vallée des éclusiers à Artzviller, et les maisons troglodytiques de Graufthal. D’autres images sont à suivre, à Graufthal (quelques intérieurs troglodytes revisités), et le village de Bouxwiller (série nocturne).

A voir dans landscape, et l’atelier

 

Les photos du mois d’août, à voir dans les galeries : un retirage (Espagne) et des nouvelles, notamment de Bretagne, où la météo n’a pas toujours été propice pour ce court séjour (quelques autres suivront tout de même sans doute)…

 

 

les derniers tirages de juillet, nouvelles images mais aussi retirages (à voir dans cityscape, l’atelier et spectacles)…