pygargue, low key

pygargue, low key

retour du pygargue à queue blanche, pour un portrait low key : à voir dans le bestiaire

il mafioso

il mafioso
aigle royal
vautour à tête blanche

il mafioso, détournement en noir et blanc d’une photo de vautour à tête blanche : la tête et le costume de l’emploi…

Et dans le bestiaire l’accompagnent deux autres portraits de rapaces, un aigle royal et ce même vautour à tête blanche, cette fois en habit de tous les jours !

naturisme

sous mon feuillage elle repose, alanguie

Des racines étrangement suggestives, pour une dormeuse en l’état de nature, un monochrome à voir dans les paréidolies

portraits d'oiseaux

the witch
pèlerin, portrait

Deux portraits d’oiseaux très différents, inspirés par les attitudes : un vautour percnoptère déguisé en sorcière d’Halloween, et un faucon pèlerin beaucoup plus en douceur…

À voir dans le bestiaire.

pygargue

pygargue à tête blanche
pygargue à queue blanche

Encore des rapaces, le bestiaire s’agrandit : un pygargue à tête blanche, « l’aigle » américain, et celui à queue blanche, mais dont le plumage se pare de merveilleuses couleurs en fonction de la lumière…

photomanipulation

réalité augmentée
Prometheus

Deux travaux de collage à partir de mes photos : une punaise Arlequin sur une ombellifère quelque peu idéalisée, et une illustration du thème de Prométhée, à partir d’un de mes portraits de rapaces, auquel j’ai adjoint une image de Pashminu sur Pixabay.

À voir dans l’atelier, et petit monde.

rapaces

faucon sacré
pygargue empereur
jeune pèlerin

Suite des images dans le bestiaire avec trois nouveaux portraits de rapaces : un jeune faucon pèlerin, un pygargue de Steller (pygargue empereur) et un faucon sacré.

oiseaux…

encore un peu de gel ?
piédestal

Le retour du rouge-queue, toujours aussi curieux, et un vautour percnoptère fan de Rod Stewart, c'est dans le bestiaire et rapaces

sentiers de la photo 2020

sentiers de la photo 2020

Au Haut du Tôt dans les Vosges se tiennent chaque année les « sentiers de la photo », qui voient pendant l’été, et jusqu’au 1er novembre, une centaine de photographies grand format exposées le long d’un parcours de quelques km sur la chaume et dans la forêt. Cette année, la photo animalière était à l'honneur…   à voir dans landscape

Mandibul Orchestra

delirium

Un portrait d'un membre du Mandibul Orchestra, spectacle de rue à l’occasion du FIG à Saint-Dié-des-Vosges, en octobre.

À voir sur la page spectacle

des nouvelles fraîches

Et une boîte à lettres quelque peu délaissée…

À voir ici